dimanche 10 février 2013

Du crabe dans les moules ! (et puis quoi encore?)

C'est le scandale de la semaine.
Tout le monde s'alarme de la présence de viande de cheval hachée dans la viande de boeuf hachée.
Et pourtant personne ne semble moufter à propos de la présence de crabes dans les moules !

Et bien ! nous avons le courage de le faire.






C'était il y a quelques mois, la saison des moules touchait à sa fin (passé octobre, on s'arrête).
Donc, vite, on achète des moules et on les cuit "à la marinière" illico presto.




De prime abord, on voit tout de suite que ces moules ne viennent pas du Mont Saint Michel (où elles bronzent beaucoup à la faveur des marées basses).
En effet elles viennent de Barfleur en Normandie.

On lèche, on gloupe, on mâchouille, on slurpe.




Là tout à coup, ça fait: "criss-critch-criss..."
et puis on sent... on sent... des pattes dans la bouche !

On regarde de plus près; oui nous reconnaissons ces intrus: de minuscules crabes dans les moules.




Dans une moule sur trois au moins.





On a vraiment l'impression d'avoir mangé un insecte autant dire un "alien", ce qui pour nous, occidentaux, reste un tabou puissant et surtout un dégoût insurmontable.

En faisant quelques recherches sur Internet, on apprend que ce crabe se nomme "pinnothère" ou "crabe petit pois", qu'il est l'un des plus petits crabes existant au monde, qu'il est un parasite de la moule, c'est à dire qu'il ne l'attaque pas directement, mais qu'il s'installe là pour manger tout ce qui passe des différents planctons: un pique-assiette quoi!


Pinnothères pisum
cliquez pour agrandir


Les nôtres ont bien profité: ils sont énormes pour leur espèce. Beurk.
On les déloge tous, ce qui est facile car ils ont été cuits "à la marinière", eux aussi.

A part cela, les moules étaient bonnes.
Mais ce n'est pas une raison pour laisser faire car on nous vend bel et bien 100 grammes de parasites dans un kilo de moules, c'est inacceptable. Mais que font les mytiliculteurs?... et la police?... et la Commission Européenne?



extrait de "L'étoile mystérieuse" - Hergé
(texte un peu modifié)

1 commentaire:

  1. le pinnothère n'est pas un parasite mais un commensale de la moule : la moule ne souffre pas de sa présence mais le crabe en tire profit (nourri par les courants d'eau produits par la moule, logé). Ce serait du parasitisme si l'association était nuisible à la moule (ce qui n'est pas le cas).

    RépondreSupprimer